ASSOCIATION DES

COMPAGNONS DU REMORQUEUR

LE PUISSANT

ACRLP

 

Histoire du remorqueur Le Puissant

Ce Remorqueur a été construit au chantier naval « ATELIERS ET CHANTIERS DE LA PERRIERE », à Lorient, en 1981. Dernier d’une série de 4 remorqueurs «Le Vaillant/ Le Vigilant/ Le Prévoyant/ Le Puissant », est aussi l’un des derniers remorqueurs classiques en France en activité.

Son travail de remorqueur portuaire débute en 1982 à Rouen, pour le compte la Société Remorquage Maritime Rouen, la « SORMAR ». Il participera jusqu’en 2021, aux manœuvres de remorquage portuaire à Rouen et ses environs. A savoir, que cette année, ce remorqueur « Le Puissant » fêtera ses 40 années de bons et loyaux services.

Depuis une décennie, les remorqueurs classiques sont délaissés et remplacés par d’autres bateaux dotés de propulsion type Schottel ou Voith Schneider qui leurs confèrent une meilleure manœuvrabilité ainsi qu’une puissance supérieure.

Afin de préserver notre patrimoine maritime portuaire, l’Association Rouennaise des Compagnons du Remorqueur Le Puissant vient de voir le jour.

Cette Association a pour but de permettre à ce navire de continuer d’exister et de naviguer.

« Le Puissant », a été accueilli par une équipe d’amoureux de remorqueurs, au sein de l’Association.

Avec l’aide des membres de cette Association, nous pourrons entretenir ce navire, et ainsi participer aux différentes manifestations nautiques, en France comme à l’étranger.

Figure emblématique du port de Rouen

Qui ne s’est jamais arrêté pour regarder les remorqueurs du Port de Rouen en pleine action ?  Nous sommes certainement nombreux à s’être figés pour observer ces petites unités évoluant sous nos yeux, permettant à ces géants des mers, qu’ils soient voiliers ou cargos de s’amarrer aux quais du Port de Rouen, notamment pendant les Armadas.

Et c’est ainsi que nous avons dans nos mémoires des noms comme les « Bon Secours », « Le Vaillant », « Le Vigilant », « Le Puissant », « Le Capitaine Jean Thomas », « Le Capitaine Louis Thomas », « L’Albert Ruault », et bien d’autres…

Tous ces navires étaient amarrés à l’aval du pont Guillaume Le Conquérant, puis au pied du pont Gustave Flaubert, rive droite, avant de disparaître dans les zones industrielles de Petit-Couronne.

Il est donc de notre devoir, de faire le maximum pour sauvegarder et faire vivre cette unité, afin d’agrandir notre patrimoine maritime français.

remorqueur le puissant
Contactez nous

Association des Compagnons du Remorqueur Le Puissant